Illustration cerveau avec engrenages

Thérapies cognitives et comportementales

Étant psychopraticienne Intégrative, quand je travaille avec le conscient, (car nous sommes les deux : Conscient et Inconscient), je me sers de tous les courants psychothérapeutiques, surtout ceux des thérapies cognitives et comportementales (TCC), pour mettre en lumière vos comportements, vos pensées et croyances défavorables, limitantes, erronées, négatives, ceux qui vous font souffrir et vous empêchent d'avancer, en toute liberté sur ce chemin de vie.

“ Tu es nul/nulle, tu es un bon à rien, incapable, tu es méchant/méchante, etc... ”

Vous avez peut être entendu ou interprété, lors de votre enfance, toutes ses petites phrases dites, soit par vos parents, vos oncles, vos tantes, vos camarades de classes et/ou vos instituteurs, etc...

Il faut savoir que ces dernières se sont imprégnées dans votre inconscient et ont pour conséquences, aujourd'hui, de rester opérantes comme le programme autonome d'un ordinateur.

En effet, un homme peut être persuadé depuis l'Age de ses 5 ans alors qu'il en a 50 aujourd'hui, qu'il n'est qu'un bon à rien. Sa persuasion est si forte qu'il a même convaincu sa famille et ses amis qu'il en est un. Sa femme a même fini par demander le divorce. Ses actes sont tellement imprégnés de cette pensée négative entretenue, (je suis un bon à rien), qu'ils sont devenues tous inefficaces, ce qui fait qu'il galère de petits boulots en petits boulots.

Sachez que la portée des mots blessants, exprimés sous le feu de la colère passagère, échappe généralement à leur auteur.

Beaucoup ne font que répéter inconsciemment ce qu'ils ont entendu lorsqu'ils étaient enfants dans des circonstances similaires.

Une programmation négative se perpétue ainsi de génération en génération.

Alors il est urgent que cela revienne à la conscience. Oui, la prise de conscience de ses pensées négatives sont indispensable pour déprogrammer, couper ces chaînes, ces répétitions.

Pour cela, un travail d'écoute et d'observation sont nécessaire.

Oui, il est important de se poser, s' observer, écouter ses pensées, comme un pécheur qui, sur sa barque, attends, écoute, observe, sa canne, sa ligne dont l' hameçon et l'appât ont été plongés dans les eaux profondes afin de remonter un poisson.

Mais à la différence du pêcheur, VOUS, ce ne sont pas des poissons avariés que vous remonterez à la surface, à votre conscience, mais vos pensées négatives, celles qui vous empêchent d'avancer en toute liberté et congruence.

Et c'est une fois remontée, que nous effectuerons ensemble, une transformation, un échange, une déprogrammation de vos pensées négatives en pensées positives.

On agira tel un chirurgien qui enlève un cœur malade pour le remplacer par un cœur sain.

Le poison, la prison de l'être, c'est l'ignorance; La connaissance, sa liberté.

Photo d'un selfie
Et pourquoi pas un selfie devant votre miroir, histoire de vous dire :
Bonjour, ravi/ravie de te connaître et de te reconnaître !